Challenge B.I.G - Forum

1.000 cycling climbs/ascensions cyclistes
 
HomeHome  FAQFAQ  SearchSearch  RegisterRegister  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  Log inLog in  

Share | 
 

 Keutengoberg

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
daniel gobert
Admin
avatar

Posts : 490
Join date : 2007-08-18
Age : 58
Location : Belgrade (Namur-Belgique)

PostSubject: Keutengoberg   Thu Aug 18, 2011 12:16 pm

Mon 2e ironbig au Keutenberg, la pente la plus difficile des Pays-Bas, fut quand même moins ardu que mon 1er au mur de Huy. Près de 1.000m de dénivellation en moins au total et un passage pentu, de 22% certes, à répéter 25 fois, mais assez court.

Une heure de voiture depuis mon domicile belgradois me menait à Schin-op-Geul au pied de ce fleuron batave. Je cherchai désespérément d'abord pendant un quart d'heure une manière de descendre autre que par un simple demi-tour mais l'option longue me demandait en descendant par le Dode Man, près de 2km de chaussée nationale inutiles; et l'option courte m'obligeait à emprunter une sente pentue et ... pavée. Bref, les gens allaient me voir 50 fois, 25 fois en montant, 25 fois en descendant. Je ne le regrettai tout compte fait pas car on voit peu la vue arrière du passage pentu du Keutenberg, mais elle est très jolie et de plus, monter le kilomètre à 3% terminal et le redescendre ensuite octroie un excellent moment de répit entre les serrages de freins maximums et les dressages de mollets maximums aussi.

Départ à 7h45. Je terminai vers 14h, après 5h58 de vélo.

Repasser 25 fois au même endroit vous fait vivre le quotidien des autochtones et le petit hameau de Keutenberg (car c'est un hameau) a quelques maisons et fermes qui vivent. Voir le fermier nourrir ses vaches et en revenir, voir les ouvriers amener les tuiles pour le toit d'une maison et avancer dans leur travail à chaque passage, croiser à des endroits différents les locaux qui vont promener leurs chiens ou des touristes promeneurs, voilà qui agrémente le côté répétitif de l'expérience. Je salue au passage le chien couché devant la grille de la 2e maison à gauche du hameau, et qui m'a regardé passer d'un oeil, sans broncher alors qu'il n'était pas attaché, les 50 fois.

L'ascension en elle-même se divise en trois partie : l'approche presque plate, le mur qui s'affaisse peu à peu et le final en faux-plat. L'approche vous signale que le sentier étroit n'autorise que de rares voitures et de fait, je n'ai pas été embêté par la circulation. Le mur présente le 22% en une chicane serrée dès le début, puis un revêtement affaibli avec du 16% pour une longue ligne droite à 12-13% jusqu'au panneau du Keutenberg et aux premières maisons. La chicane à 22% a un beau revêtement noir sur sa droite, je l'empruntais tous les 4 tours car à la corde le pourcentage est encore plus sévère. les autres tours je prenais à gauche le revêtement plus granuleux. Je peux vous dire l'une à la suite de l'autre les indications de la route "Andy en vertical, Kate en vertical, Gesink en vertical, puis Franck, Andy, Nico en horizontal, puis trois mètres et "Carl go" avant de retomber à 16% où les premiers "Go Phil" apparaissent. Les Schleck, Gesink et Gilbert avaient leurs supporters dans l'Amstel, mais apparemment seul Gesink est appelé par son nom de famille. Vers le haut, y'a un molero ou moreno, je ne sais plus...

La traversée du hameau du Keutenberg offre une activité sur la droite car il y a une chambre d'hôtes avec petits déjeuners en terrasse. Après, on se perd dans les campagnes, avec des vaches à gauche et des... corbeaux à droite. Je faisais demi-tour au carrefour avec le Dode Man, près de la seule ferme isolée du coin, en haut, et au restaurant en bas. Environ 3,9km au tour et environ un quart d'heure (un peu moins) chaque fois.

Je n'ai jamais mis le 52 car c'est ce qui sauve dans ce genre d'exercices. J'étais en 42x18 en bas, je passais en 30x32 pour le mur en souplesse, puis je terminais en 30x20, pour redescendre en 42x20. 2108m de dénivellation au total à environ 16km/h de moyenne, voilà une demi journée bien remplie.

Etonnant, j'ai ingurgité pour réussir cet ironbig le total faramineux de ... 8 dextros et 6 princes fourrés vanille. C'est tout ! Pas de sandwich ou halte à midi. Au mur de Huy, j'avais eu besoin de sandwiches. J'ai bu 2 litres d'eau car le soleil était de la partie, mais à 22°; c'était donc très agréable.

Au sortir de cette 2e expérience, j'ai vraiment envie d'en refaire. C'est très motivant car c'est dans le BIG, et ça occupe les moments creux de la saison. La dénivellation "montagnarde" sert également pour faire le vrai BIG à l'étranger.

Et après quelques photos de mon compteur et de la pancarte avec ma feuille de papier des "25x", je m'en suis revenu chez moi, avec une "journée mémorable à vélo de plus" dans mon petit cerveau. Vive l'ironbig !

_________________
climbing is going higher - grimper c'est s'élever
Back to top Go down
View user profile http://big-forum.forumsmotion.com
 
Keutengoberg
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Challenge B.I.G - Forum :: Activities / Activités :: IRONBIG25 : your feedbacks-
Jump to: